Edition 2007
7. - 30. Sept. 2007

© Stefan Jäggi - Park » zoom + © Stefan Jäggi - Park

09.01.2008

Bieler Fototage 2008

Übersetzung folgt demnächst....

La 12e édition des Journées photographiques de Bienne aura lieu du 5 au 28 septembre 2008. Elle sera consacrée au thème de la photographie mise en scène.


Photographic Fiction
inszenierte Fotografie / photographie mise en scène
(Titre de travail)


Toute prétention d’association entre la photographie et le réel étant depuis longtemps abandonnée, l’image photographique se présente actuellement comme une construction mentale, une imitation, une proposition. A l’ère de la retouche numérique, de nombreux photographes préfèrent pourtant recourir au moyen de la mise en scène, rendant visible le côté construit de la photographie. Ces images fictives ont souvent pour éléments communs un caractère narratif, artificiel et théâtral. Les photographies sont délibérément construites : chaque détail est alors déterminé par le choix du photographe ou, de manière à les rendre plus spontanées, il anticipe des scènes dont seulement quelques éléments sont apprêtés. La 12e édition du festival vise à mettre en évidence la valeur artistique de ce type de photographie et à montrer, à une époque où toute représentation photographique évoque le soupçon, que ces fictions encouragent la remise en question de la vérité de la représentation.

Les premières photographies étaient plus ou moins toujours arrangées pour des raisons techniques – temps de pause, grosseur des appareils photographiques - ; avec la diminution des temps de pause, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, et l’apparition des appareils portatifs, la photographie mise en scène pouvait alors être conçue comme un genre distinct mais inférieur car artificiel et peu honnête. Des photographes de l’avant-garde se sont intéressés à cette artificialité comme Marcel Duchamp et Man Ray au début des années 1920. Puis ce genre de photographies est tombé en disgrâce durant l’âge d’or du cinéma, considéré plus apte à communiquer une dimension narrative. Dans les années 1960 et au début des années 1970, les artistes commencent à explorer le potentiel narratif de la simple image photographique et à se positionner plutôt comme metteurs en scène par rapport à la production d’images. Comme l’illustre la démarche de Ian Wallace qui explore l'héritage narratif de la peinture historique (« An Attack on Literature »).
Dès les années 1980, nombre de photographes créent des mises en scène qu’ils photographient. Cindy Shermann, s’inspirant des films, se met en scène dans des costumes et des attitudes variés questionnant l'identité et ses modes de représentations (« Untitled Films Stills »). C’est sur le mode de l’ironie et de la dérision qu’Anna et Bernhard Blume mettent en scène depuis cette époque le quotidien le plus trivial. Parallèlement, les mises en scène minutieusement calculées des photographies de Jeff Wall, souvent inspirées d’œuvres d’art classiques, donnent l’illusion d’une photographie documentaire. Depuis l’arrivée du numérique, toute revendication du réel est davantage remise en cause. En ce début du XXIe siècle, des photographes poursuivent dans la mise en scène, mais réagissent également à la manipulation informatique et aux millions d’images digitales disponibles et consommables immédiatement sur le web, conçues pour plaire au plus grand nombre. Les photographes sélectionnés ont une vision différente, celle d’une photographie créative et personnelle qui dévoile la supercherie, montre l’artifice, ralentit le rythme de la création et de la consommation de l’image, sans dénoncer pour autant, et souvent pleine d’humour. La plupart d’entre eux recourent à la photographie « pure », l’image étant construite au moment de la prise de vue et non par un traitement de l’image. Ce genre de photographie est l’un des plus importants de la production photographique contemporaine et invite les observateurs à participer à un engagement imaginatif avec la représentation de la photographie elle-même et avec l’état des choses dans la société en général. Ces images révèlent les techniques de l’illusion tout en réaffirmant la possibilité de charger la représentation de sens.



 

   
Archiven: 07 | 06 | 05 | 04 | 03 Website by aquaverde Impressum | Kontakt

Mailing-List

anmelden
abmelden


09.01.2008
Bieler Fototage 2008
PRESSECOMMUNIQUE
Vernissage / Eröffnung : Fr. 07.09.2007
Die 9. Bieler Fototage 2005 zu Gast im südlichen Afrika

Suchen